L’équilibre acido-basique est essentiel pour rester en bonne santé.

 

Aliments acidifiants ou alcalinisants

Les aliments sont classés comme acidifiants ou alcalinisants selon la réaction qu’ils entraînent dans l’organisme.

1) Sont alcalinisants les aliments qui, après oxydation, donnent un résidu alcalin, c’est à dire comportant une grande proportion d’éléments alcalinisants: sodium, calcium, magnésium, potassium.

2) Sont acidifiants les aliments qui, après oxydation, laissent un résidu acide comprenant une grande proportion d’éléments acidifiants tels que soufre, phosphore et chlore.

En général, les fruits acides ne causent pas de réaction acide: Au contraire, leur oxydation dans l’organisme produit une réaction alcaline due au sel alcalin qu’ils contiennent.

Certains fruits sont cependant acidifiants: les prunes, certains pruneaux, les airelles….

Des fruits alcanilisants peuvent devenir acidifiants l’orsqu’ils sont cuits ou intégrés en combinaisons indésirables ( par exemple avec des amidons) ou pris en excès.

En effet certains individus, les acido-sensibles, tolèrent mal les acides alimentaires; ils les métabolisent incorrectement soit parce qu’ils ne disposent pas de bases suffisantes pour neutraliser l’acidification, soit parce que leur sang est faiblement oxygéné, ce qui entraîne une insuffisance d’oxydation.

Pour l’individu normal, une alimentation équilibrée doit comprendre 60 à 70% en poids, d’aliments alcalinisants et de 30 à 40% en poids d’aliments acidifiants.

Pour les nerveux, les maigres, les déminéralisés, les frileux, pour les enfants qui ont tendance aux caries dentaires, qui grincent des dents en dormants, pour ceux qui ont tendance aux convulsions ou aux spasmes nerveux, il est préférable d’augmenter la ration d’aliments alcalinisants et de réduire celle des aliments acidifiants.

Les aliments acidifiants seront choisis d’origine biologique, non cuits. Les fruits doivent être bien mûrs: citron, orange, pamplemouse, insuffisamment mûris sont très déminéralisants et peuvent être à l’origine de catarrhes, d’acétonémie, de fendillements des coins des lèvres, etc….

Certaines substances dites alimentaires sont nocives et particulièrement acidifiantes: l’alcool, le vinaigre, les vins non biologiques ou fabriqués à partir de fruits verts, certains jus de fruits traités, les boissons dites toniques et comportant des toxiques tels que l’acide phosphorique, la kola, etc.., des médicaments chimiques, des vitamines syntétiques.

L’acidification est accrue par la tension nerveuse constante, par la sédentarité, le tabac et les toxicomanies.

Il est déconseillé de prendre des jus de fruits acides en période de fièvre, notamment chez l’enfant.

La fièvre persiste alors et les signes de troubles de santé s’accentuent en même temps que le patient s’affaiblit. En cas de catarrhe ou de grippe, d’Otite, de mastoide, supprimer totalement les fruits acides et jeûner purement et simplement.

Des fruits acides peuvent être utiles et bienfaisantes dans certaines situations pathologiques, notamment le rhumatisme de l’arthrite, chez les sujets puissants et florides. Les lymphatiques et les nerveux, au contraire, risquent d’être dénutris par ces fruits.

Aliments alcalinisants et acidifiants

1) Aliments alcalinisants:

D’une manière générale: FRUITS, LEGUMES ET LAITS.

  • tous les légumes verts sauf l’oseille, la rhubarbe et la bette
  • l’amande, la noisette, le sésame, la noix du brésil
  • carottes, radis, salsifis, et légumes-racines
  • la pomme de terre
  • le lait
  • la tomate, bien mûre, prise en quantité modérée
  • les fruits frais bien mûrs sauf les airelles, certaines prunes et pruneaux acides
  • le melon
  • les fruits secs ( dattes, raisin sec, figue sèche..) attention aux vers des dattes !
  • les légumeuses

2) Aliments acidifiants:

  • D’une manière générale: VIANDES, OEUFS ET CEREALES.
  • blé, orge, seigle
  • certaines prunes, certains pruneaux, airelles
  • oseille, rhubarbe, bette ou poirée
  • arachide
  • café, thé, cacao et chocolat
  • pain blanc ou complet ( notons cependant que le pain bis fabriqué au levain a perdu une bonne partie de son acide phytique ).
  • pâtisseries
  • fromages
  • fruits oléagineux ( sauf l’amande )
  • viande et poisson, extraits de viande
  • graisse végétale hydrogénée, margarine, végétaline
  • oeuf
  • confiture
  • vinaigre, moutarde

Spécifications

Sont très alcalinisants: abricot, carotte, épinard, lait, orange, raisin sec, salade, tomate.

Sont très acidifiants: céréales, fromage, poisson, viande, fruits verts.

Peuvent être considérés comme neutres: les huiles et graisses, le sucre complet, le miel et le tapioca.

Source : Votre sante par la diététique et l’alimentation de André PASSEBECQ, éditions Dangles

Tags: , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.