nos amies les abeillesTous les jours des millions d’abeilles sont sacrifiées sur l’autel de la finance avec la bénédiction de l’état !

Comment les abeilles sont sacrifiées et, avec elles, notre alimentation et l’ensemble de l’écosystème, pour servir les intérêts des multinationales agrochimiques.

Connaissez-vous les conséquences Démentielles sur la biodiversité et la santé humaine d’un tel CRIME ?

NON à la mise en péril de notre écosystème pour servir les intérêts des multinationales agrochimiques.

Plus de 200 000 personnes ont déjà signé notre pétition pour l’interdiction des pesticides néonicotinoïdes, responsables de la mort de centaines de milliers d’abeilles chaque année.

VOUS DEVEZ REGARDER CETTE VIDEO ET FAIRE L’EFFORT DE RELAYER CETTE INFORMATION VITALE POUR L’HUMANITE

la vidéo → http://www.pollinis.org/petitions/video_pesticides.html

Signer la pétition ne vous prendra que quelques minutes : http://www.pollinis.org/petitions/petition_neonicotinoides.php

Il est possible d’agir vraiment individuellement mais aussi par une prise de conscience collective et des actions concertées.

Pour ceux et celles qui pensent ne pas pouvoir AGIR.

Voici l’histoire et l’enseignement du Colibri

 

La beauté du Colibri

www.chezmaya.com

L’histoire du colibri

Un jour, un grand incendie se déclare dans la forêt..

Tous les animaux, terrifiés, observaient impuissants ce désastre.

Seul le petit colibri, aussi frêle que déterminé, s’active en allant chercher quelques gouttes d’eau dans son bec, qu’il jette sur le feu, recommençant son manège sans relâche.

Au bout d’un moment, le tatou agacé par cette activité à ses yeux inutile, lui dit :

-« Colibri ! Tu n’es pas un peu fou ? Tu crois que c’est avec ces gouttes d’eau que tu vas éteindre le feu ? »

– « Je le sais, répond le colibri, mais moi, au moins, je fais ma part. »

C’est notre responsabilité à chacun : si nous le décidons, nous ne sommes pas impuissants.

Le Colibri est un minuscule oiseau à long  bec. Il ne pèse parfois pas plus de 2g pour 2cm de longueur.

Tags: , , ,

Laisser un commentaire